Formation « Les enfants à haut potentiel : caractéristiques et prise en charge »

Projet proposé au Centre de Formation Continue de l’Université Paris Descartes et coordonné par le Dr Maria-Pereira Fradin.

L’objectif de ce certificat est d’offrir aux participants des connaissances scientifiques et des outils pratiques pour aider à mieux comprendre les besoins spécifiques des enfants à haut potentiel et à répondre aux questions de l’identification, de la prise en charge et de la gestion relationnelle de l’enfant.

Cette formation de 56 heures est prévue sur 7 jours. Les dates précises pour 2009 seront indiquées dans la rubrique programme. Pour plus d’informations vous pouvez également consulter le sitede l’université Paris Descartes (rubrique formation continue)

Inscription et informations : Université Paris Descartes – Service Commun de Formation Continue (SCFC) 45, rue des Saints-Pères 75006 Paris Secrétariat : Nadège CAVE : 01 42 86 22 18

Télécharger la fiche d’inscription (PDF)

Formation « Les enfants à haut potentiel : questions théoriques et pratiques »

Cette formation aura lieu les 15 et 16 janvier 2009 à l’Institut de Psychologie, Université Paris Descartes. Les principaux thèmes abordés seront les caractéristiques cognitives et conatives des enfants à haut potentiel, l’hétérogénéité des profils, le haut potentiel créatif et les pratiques scolaires (bilans et exemples). Cette formation gratuite n’est accessible que sur invitation, elle a pour objectif de fournir des informations scientifiques à des professionnels impliqués auprès de ces enfants. Informations complémentaires disponibles en laissant un message dans la rubrique « contact ».

Autres formations

L’Unité pour Surdoués en Difficultés (CHU Guillaume Régnier, Rennes, Direction Dr Sylvie Tordjman) organise régulièrement des formations autour du haut potentiel. Le but de ces formations est de « sensibiliser, informer et former toutes les personnes travaillant avec des enfants intellectuellement précoces au travers d’une approche multidisciplinaire impliquant les psychologues, pédopsychiatres, psychomotriciens, orthophonistes, mais aussi enseignants ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: